Collège Publications

Au cœur du cycle de l’activité de recherche, le moment de la publication des résultats est primordial. Aussi, dans le cadre du Comité pour la science ouverte, élément de la mise en œuvre du plan national, le collège Publications traitera de la communication des résultats et de leur discussion, et ce dans toutes leurs formes.

Lire Plus
Voir moins

La science ouverte est désormais intégrée dans les politiques publiques d’une grande majorité des pays, et notamment de la France avec le « Plan national pour la science ouverte » publié le 4 juillet 2018. La question n’est plus « devrait-on aller vers la science ouverte » mais « comment ? »

Au cœur du cycle de l’activité de recherche, le moment de la publication des résultats est primordial. Aussi, dans le cadre du Comité pour la science ouverte, élément de la mise en œuvre du plan national, le collège Publications traitera de la communication des résultats et de leur discussion, et ce dans toutes leurs formes.

Ces objets seront considérés sous tous leurs aspects, de l’élaboration à la diffusion, notamment :

  • la certification,
  • par les services éditoriaux ou « éditorialisation »,
  • leur utilisabilité (aptitude à l’utilisation),
  • la gestion des métadonnées associées,
  • l’enjeu des infrastructures,
  • la gouvernance des plateformes et leur viabilité,
  • les problématiques de conservation à long terme,
  • les enjeux de modèles économiques,
  • les questions juridiques.

Deux sous-groupes ont été constitués

  • Archives ouvertes
  • Édition scientifique ouverte

Mode de fonctionnement

Le collège associera, dans sa composition, des représentants des divers acteurs de la science ouverte : chercheurs, experts (permanents ou invités en fonction de l’ordre du jour), ainsi que des représentants des autres collèges du CoSO. Il est nécessaire que, pour chacun des autres collèges, des représentants identifiés les représentent activement, et réciproquement.

Infos sur le groupe
Équipe
Livrables & productions
  • Faire naître des actions à partir des enjeux identifiés par les communautés de recherche ou les spécialistes, portés par les membres du collège ou issus de veilles diverses ;
  • Construire ou faire construire des actions en application des orientations/décisions politiques relayées par le CoSO ;
  • Donner un avis sur les différents sujets soumis au CoSO qui relèvent, entièrement ou partiellement, de son domaine de compétences ;
  • Suivre l’activité des groupes projet relevant de son domaine de compétences et se prononcer sur les résultats de ces projets.
photo groupe projet
Pilotes
photo Anne-Solweig Gremillet
Responsable de l’unité info-doc de l’INSEP
Accueil > Groupes > Collège Publications > Anne-Solweig Gremillet
photo Anne-Solweig Gremillet
Anne-Solweig Gremillet
Responsable de l’unité info-doc de l’INSEP

Anne-Solweig Gremillet est responsable de l’unité info-doc, dédiée aux archives, à l’information et à l’édition scientifique, de l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (INSEP).

Ingénieure en agro-alimentaire et formée au management de l’édition, elle se consacre depuis 20 ans à l’édition scientifique d’abord privée puis publique. Les communautés scientifiques avec lesquelles elle a œuvré portent sur l’histoire, la géographie, l’anthropologie, la sociologie, la physiologie du sport, la biomécanique, ou encore l’entraînement. Ses centres particuliers d’intérêt sont le multilinguisme, les coûts éditoriaux ainsi que la science ouverte.

Engagée tant dans la production éditoriale que dans la structuration et l’animation de communautés éditoriales, Anne-Solweig Gremillet est notamment co-fondatrice du réseau pluridisciplinaire et inter-organismes des professionnels de l’édition, Médici.

photo Benoît Pier
Directeur de recherche au CNRS au Laboratoire de mécanique des fluides et d’acoustique (LMFA)  
photo Benoît Pier
Benoît Pier
Directeur de recherche au CNRS au Laboratoire de mécanique des fluides et d’acoustique (LMFA)  

Benoît Pier est directeur de recherche au CNRS au Laboratoire de mécanique des fluides et d’acoustique (LMFA).

Ses travaux en mécanique des fluides concernent les instabilités et la transition dans les écoulements ouverts, avec une attention particulière pour l’effet de la rotation et/ou de la courbure sur la dynamique des écoulements. Ses activités de recherche portent essentiellement sur des problèmes fondamentaux qui se posent dans une variété de contextes pratiques, comme les couches limites en aéronautique, l’écoulement sanguin dans les artères, ou encore les forages pétroliers.

Membres
  • Didier TORNY, invité permanent (CNRS/DIST)
  • Nathalie FARGIER, sous-groupe Archives ouvertes (CCSD/CNRS, INRIA, INRA, Université de Lyon)
  • Thierry FOURNIER, sous-groupe Archives ouvertes (Université de Rennes 1)
  • Dominique ROUX, sous-groupe Édition scientifique ouverte (Université de Caen-Normandie)
 
  • Zoé ANCION (ANR)
  • Luc BARBIER (CEA)
  • Grégory COLCANAP (Université d'Évry-Val-d'Essonne)
  • Gala GARCIA REATEGUI (ANR)
  • Nadine COUËDEL (IFP Energies nouvelles)
  • Anne-Catherine FRITZINGER (Sorbonne Université)
  • Sophie GUITTON (Anses)
  • Denis JÉROME (Académie des sciences - CNRS)
  • Jacques LAFAIT (Sorbonne universités)
  • Jean-François LUTZ (Université de Lorraine)
  • Lionel MAUREL (CNRS)
  • Irini PALTANI-SARGOLOS (CNRS/DIST)
  • Benoît PIER (École centrale, Lyon)
  • Michel POHL (INSERM)
  • Karim RAMDANI (Inria)
  • Gabrielle RICHARD (Persée)
  • Christine WEIL-MIKO (CNRS/DIST, CNRS/INIST)
   
Une suggestion, une question à nous faire remonter ?
Écrivez-nous et saisissez le comité pour la science ouverte et ses 200 experts.