Ouvrir la Science

Passeport pour la science ouverte

Créer et diffuser un guide sur la science ouverte à destination des doctorants de toutes disciplines

Infos sur le groupe
Équipe
Livrables & productions
  • Donner au doctorant une vision introductive et synthétique de la science ouverte, (lexique, enjeux, mécanismes, bénéfices pour la communauté scientifique et plus largement pour la société) ;
  • Fournir au doctorant les informations nécessaires pour mettre en pratique la science ouverte.
Pilotes
photo Joanna Janik
Chargée de projets formations IST à la DIST-CNRS
photo Joanna Janik
Joanna Janik
Chargée de projets formations IST à la DIST-CNRS

Joanna Janik, ingénieure de recherche hors classe, est chargée de projets formations IST à la Direction de l’information scientifique et technique (DIST) du CNRS.

Elle a travaillé dans différents services en information scientifique et technique. Elle a également animé des réseaux documentaires tels que Isidora et Renatis pendant plusieurs années.

Elle a été copilote du segment BSN9, formations, compétences et usages. Dans ce cadre, elle a participé à la réalisation du projet DoRANum maintenant devenu un service numérique de formation sur les données de la recherche.

photo Jennifer Morival
Cheffe de projet Passeport pour la science ouverte
photo Jennifer Morival
Jennifer Morival
Cheffe de projet Passeport pour la science ouverte

Jennifer Morival, ingénieure d’études au Service commun de documentation à l’Université de Lille, a coordonné le projet Passeport pour la science ouverte.

Elle a obtenu un master en bibliothéconomie aux Etats-Unis et a travaillé dans différents types de bibliothèques en France avant d’arriver au SCD de l’Université de Lille, où elle a assuré différentes missions liées à la communication sur les services et au lancement de l’archive ouverte institutionnelle LillOA.

photo Julien Roche
Directeur du service commun de documentation de l’université de Lille
photo Julien Roche
Julien Roche
Directeur du service commun de documentation de l’université de Lille

Julien Roche, conservateur général des bibliothèques, est directeur du service commun de documentation de l’université de Lille.

Julien Roche a mis en place un ensemble d’actions visant notamment à accompagner la mise en œuvre concrète d’une science plus ouverte : mise en place d’une archive institutionnelle connectée à HAL, accompagnement à la rédaction de plan de gestion de données (DMP) et à la gestion des données elles-mêmes, depuis la production jusqu’à la conservation.

Il est actif à l’international, et plus particulièrement au sein du Conseil d’administration et des structures de pilotage de LIBER – la Ligue européenne des bibliothèques de recherche – depuis désormais 8 ans dont il est maintenant vice-président. A ce titre, Julien Roche est à la fois témoin et acteur des grandes évolutions nationales et européennes en matière de science ouverte.

Julien Roche a également plusieurs responsabilités nationales, dont la vice-présidence de l’ADBU. Il est également membre du conseil scientifique de l’ABES et, depuis 2015, expert auprès du Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES). Il a été membre des groupes de travail nationaux de la Bibliothèque scientifique numérique (BSN) sur l’Open Access et l’édition scientifique.

Membres

Équipe de coordination

  • Béatrice BERNARD (Université de Lille)
  • Odile CONTAT (MESRI)
  • Marin DACOS (MESRI)
  • Madeleine GEROUDET (Université de Lille)
  • Sabrina GRANGER (Université de Bordeaux)
  • Claire JOSSERAND (MESRI)
  • Claire LEYMONERIE (MESRI)
 

Rédacteurs

  • Johann BERTI (Aix-Marseille Université)
  • Marin DACOS (MESRI)
  • Gabriel GALLEZOT (Université Côte d'Azur)
  • Madeleine GÉROUDET (Université de Lille)
  • Sabrina GRANGER (Université de Bordeaux)
  • Joanna JANIK (DIST-CNRS)
  • Claire JOSSERAND (MESRI)
  • Jean-François LUTZ (Université de Lorraine)
  • Christine OKRET-MANVILLE (Université Paris Dauphine-PSL)
  • Sébastien PERRIN (Sorbonne Université)
  • Noël THIBOUD (Urfist de Strasbourg)
Une suggestion, une question à nous faire remonter ?
Écrivez-nous et saisissez le comité pour la science ouverte et ses 200 experts.