Collège Europe et international

Le contexte international de la science ouverte évolue très rapidement, particulièrement en Europe où cette thématique est fortement poussée au niveau de la Commission européenne et du Conseil de l’Europe.

Lire Plus
Voir moins
Le contexte international de la science ouverte évolue très rapidement, particulièrement en Europe où cette thématique est fortement poussée au niveau de la Commission Européenne et du Conseil de l’Europe. Un certain nombre d’acteurs français sont présents, représentés, quelquefois actifs, mais, globalement, on constate une sous-représentation eu égard à la taille de la France, un manque de coordination entre ces acteurs, contrairement à d’autres pays, et l’absence de formalisation d’une stratégie d’ensemble. Le problème est similaire au sein des schémas de gouvernance des regroupements, associations, fondations qui interviennent à un niveau ou un autre, quelquefois très technique, de l’écosystème d’information scientifique. Le Collège « Europe et International » a été créé afin de répondre à ces enjeux. Une feuille de route sera établie à la fin de l’année 2018. Des pilotes sur les premiers dispositifs seront présentés à la fin du premier semestre 2019.
Infos sur le groupe
Équipe
  • Stratégie
    • Établir une cartographie des acteurs européens en matière de Science Ouverte ;
    • Établir une liste structurée et priorisée des instances où une représentation d’experts/de représentants français est nécessaire ;
    • Proposer in fine à l’État une stratégie d’action à l’international en général, à l’Europe en particulier ;
    • Faciliter la concertation entre les acteurs français afin de favoriser l’adoption de positions nationales sur les sujets internationaux de la science ouverte.
  •  Communauté
    • Cartographier les acteurs français de la science ouverte au regard de leur stratégie internationale  ;
    • Faciliter le fonctionnement en réseau des acteurs français.
  • Analyse et information
    • Établir une veille collective des événements du domaine permettant de mutualiser l’effort et d’éviter les oublis malencontreux (agenda partagé) ;
    • Partager dans le groupe les informations en provenance des événements et instances auxquelles les membres du groupe participent ;
    • Produire des notes d’analyse, à diffusion restreinte ou publique, à destination du Ministère, des universités et organismes de recherche ainsi que d’autres acteurs sur l’évolution du contexte international.
  • Influence
    • Soutenir par tous moyens la présence d’experts français dans les événements et instances stratégiques de la science ouverte au niveau européen ;
    • Identifier les personnes-clés qui peuvent être des relais d’influence au niveau européen et international (carnet d’adresse partagé) ;
    • Aider les initiatives et prises de position largement partagées au sein de la communauté scientifique française à gagner des soutiens à l’international (exemple : Appel de Jussieu) ;
    • Favoriser la coordination des acteurs français afin que les positions françaises soient connues et puissent avoir une influence internationale.
Pilotes
photo Pierre Mounier
Directeur adjoint pour l’international d’OpenEdition
photo Pierre Mounier
Pierre Mounier
Directeur adjoint pour l’international d’OpenEdition

Ingénieur de recherche à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Pierre Mounier est directeur adjoint pour l’international d’OpenEdition.

Pierre Mounier est actuellement coordinateur des projets OPERAS, OPERAS-D et HIRMEOS. Il est membre du Conseil scientifique d’Huma-Num.

photo Julien Roche
Directeur du service commun de documentation de l’université de Lille
photo Julien Roche
Julien Roche
Directeur du service commun de documentation de l’université de Lille

Julien Roche, conservateur général des bibliothèques, est directeur du service commun de documentation de l’université de Lille.

Julien Roche a mis en place un ensemble d’actions visant notamment à accompagner la mise en œuvre concrète d’une science plus ouverte : mise en place d’une archive institutionnelle connectée à HAL, accompagnement à la rédaction de plan de gestion de données (DMP) et à la gestion des données elles-mêmes, depuis la production jusqu’à la conservation.

Il est actif à l’international, et plus particulièrement au sein du Conseil d’administration et des structures de pilotage de LIBER – la Ligue européenne des bibliothèques de recherche – depuis désormais 8 ans dont il est maintenant vice-président. A ce titre, Julien Roche est à la fois témoin et acteur des grandes évolutions nationales et européennes en matière de science ouverte.

Julien Roche a également plusieurs responsabilités nationales, dont la vice-présidence de l’ADBU. Il est également membre du conseil scientifique de l’ABES et, depuis 2015, expert auprès du Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES). Il a été membre des groupes de travail nationaux de la Bibliothèque scientifique numérique (BSN) sur l’Open Access et l’édition scientifique.

Membres
  • Francis ANDRÉ (CNRS)               
  • Pascal AVENTURIER (IRD)
  • David AYMONIN (Abes)  
  • Serge BAUIN (CNRS)          
  • Gaëlle BEQUET (ISSN)       
  • Christine BERTHAUD (CCSD)      
  • Thierry BOUCHE (Université Grenoble-Alpes)               
  • Danièle BOURCIER (CNRS)          
  • François CAVALIER (Sciences Po)
  • Michael CHELLE (Inra)   
  • André DAZY (Couperin)
  • Marlène DELHAYE (Aix-Marseille Université)
  • Suzanne DUMOUCHEL (Huma-Num)
  • Nathalie FARGIER (ENS Lyon)  
  • Françoise GENOVA (Université de Strasbourg)   
  • Odile HOLOGNE (Inra)
  • Isabelle MAUGER-PEREZ (ABES)
  • Alexis MICHEL
  • Marianne NOËL (IFRIS)
  • Jean-François NOMINE (Inist)  
  • Emmanuel PASCO-VIEL (MESRI)
  • Mathieu SCHNEIDER (Université de Strasbourg)    
  • Herwig WENDT (IRIT)
  • Valérie ZWILLING (ANRT)            
Une suggestion, une question à nous faire remonter ?
Écrivez-nous et saisissez le comité pour la science ouverte et ses 200 experts.