Ouvrir la Science

Baromètre de la science ouverte 2020 : 56 % de publications françaises en accès ouvert

Actualités du comité
25/01/2021

La troisième Note Flash du Baromètre français de la science ouverte (BSO) vient de paraître, publiée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Plus de la moitié des publications françaises de 2019 mesurées en 2020 sont en accès ouvert, avec une proportion de 56 %, soit plus de 87 000 publications, confirmant l’avancée de 2018 et les effets de la politique nationale de science ouverte.

La progression de l’ouverture tient également au processus de libération des publications des années les plus récentes par l’expiration des barrières mobiles chez les éditeurs : 3 points supplémentaires d’ouverture pour les publications de 2017 après une progression de 10 points en 2019, et 5 points pour les publications de 2018. 

Pour la première fois, le taux d’ouverture des publications de la dernière année dépasse celui des autres, ce qui témoigne de délais plus courts dans la mise à disposition en accès ouvert, quelle que soit la modalité d’ouverture.

 

La disparité de la proportion et des modalités de publication en accès ouvert reste marquée entre les disciplines : des mathématiques, en tête avec 74,9 % principalement en archives ouvertes, ou de la biologie fondamentale avec 69 % par un accès ouvert sur les deux canaux, aux sciences humaines avec 44,9 % par un accès hébergé par l’éditeur.

Ces différences ne doivent pas occulter le fait que la hausse du taux d’ouverture est constatée dans toutes les disciplines, en dépit d’une disparité encore forte.

Le groupe des disciplines au-dessus de la moyenne nationale est marqué par la dynamique forte de la biologie, des sciences de la terre/écologie et de l’informatique.

Le groupe des disciplines au-dessous de la moyenne nationale est marqué par la croissance forte de la recherche médicale et de la chimie et par une dynamique encore faible des autres disciplines.

Mis en place dans le cadre du Plan national pour la science ouverte dont il constitue un engagement, le Baromètre français de la science ouverte a pour objectif dans un premier temps de mesurer la part d’accès ouvert des publications scientifiques françaises et sa progression par type d’accès et par discipline. L’objectif 2021 s’oriente vers le développement d’un baromètre de la science ouverte en santé en réponse aux enjeux soulevés par la crise sanitaire. 

Des déclinaisons locales du baromètre se mettent en place au niveau des établissements pour mesurer le taux d’ouverture des publications de leurs chercheurs, dans la logique permise par l’ouverture du code et de la méthodologie du BSO, et pour pouvoir suivre de façon autonome et comparable ces résultats.

Lire le communiqué de presse du MESRI.

Le Baromètre repose uniquement sur des sources ouvertes, principalement Unpaywall. Seules les publications avec DOI sont prises en compte.
Le BSO est produit par la sous-direction des Systèmes d’information et des études statistiques (SIES) du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.