Ouvrir la Science

Portail Web de l'European open science cloud (EOSC)
Sites, blogs & forum
Le portail Web de l'EOSC est le guichet unique par lequel les chercheurs peuvent accéder à des services, des données et d'autres ressources des infrastructures de recherche publiques nationales, régionales et institutionnelles en Europe. Il facilite l'interopérabilité des ensembles de données et des outils de différents fournisseurs.

Portail Web de l’European open science cloud (EOSC)

Lancé officiellement le 23 novembre 2018, l’European Open Science Cloud (EOSC) vise à soutenir trois objectif :

    1. accroître la valeur des données scientifiques en les rendant facilement accessibles à 1,7 million de chercheurs européens et à 70 millions de professionnels des sciences, de la technologie, des sciences humaines et sociales
  • grâce à un environnement virtuel doté de services ouverts et intégrés pour le stockage, la gestion, l’analyse et la réutilisation des données de recherche,
  • par-delà des disciplines scientifiques (interdisciplinarité) et les frontières,

2. réduire les coûts de la gestion des données scientifiques

  • en fédérant les infrastructures de données scientifiques existantes, actuellement dispersées entre disciplines et États membres,

3. tout en assurant une protection adéquate des informations et données personnelles conformément aux règles communautaires applicables.

 

L’initiative EOSC a été proposée en 2016 par la Commission européenne dans le cadre de l’initiative européenne « Cloud » pour construire une économie compétitive des données et de la connaissance en Europe. Une vaste consultation des parties prenantes scientifiques et institutionnelles a eu lieu en 2016 et 2017. Un processus d’engagement a été initié avec un premier sommet de l’EOSC en juin 2017, qui a abouti à la Déclaration de l’EOSC approuvée par plus de 70 institutions. Le résumé des résultats de la consultation a été présenté en mars 2018 par la Commission européenne sous la forme d’une feuille de route pour la mise en œuvre de l’EOSC. Elle décrit six lignes d’actions pour la mise en œuvre de l’EOSC : architecture, données, services, accès et interfaces, règles et gouvernance.

Le modèle de gouvernance, basé sur la Déclaration de l’EOSC, est à trois niveaux, comme le montre la figure suivante :