Ouvrir la Science

L’appel Flash science ouverte de l’ANR : 25 projets retenus

Actualités du comité
22/07/2019

Vingt-cinq projets ont été retenus à la suite de l’appel à projets Flash science ouverte, sur les pratiques de recherche et les données ouvertes. Ils ont été sélectionnés par un comité d’évaluation international composé de 23 membres, dont 10 venus d’Europe (Suisse, Belgique, Royaume-Uni, Suède, Finlande) et du Canada. Le comité a tenu à souligner la très grande diversité et la qualité des propositions ainsi que l’attrait et l’importance de ce sujet pour les communautés.

Les projets financés portent notamment sur la certification de répertoires de données, l’interopérabilité, la qualité des métadonnées, les principes FAIR, la mise en place de nouveaux outils et de standards et le déploiement de réseaux d’acteurs (Implementation networks de GO FAIR). Les thématiques couvertes sont également diverses : sciences humaines et sociales, sciences du numérique, sciences de la vie, agronomie, environnement, espace.

L’information a été communiquée le 18 juillet par l’Agence nationale de la recherche et le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Prévu dans le cadre du Plan national pour la science ouverte et annoncé par la ministre Frédérique Vidal lors des Journées nationales de la science ouverte, l’appel, initialement doté d’une enveloppe de 1,5 million d’euros, bénéficiera d’un budget global de 2,3 millions d’euros. L’État montre ainsi son engagement en faveur de la science ouverte.

Instrument de financement spécifique de l’ANR, l’appel Flash s’appuie sur un dispositif accéléré qui permet de sélectionner et de financer des propositions dans un délai court, et ce sans déroger aux principes d’évaluation par les pairs. Ainsi, lancé le 28 mars 2019, l’ANR a reçu au 27 mai, date de clôture de l’appel, 100 propositions.
Cet appel s’inscrit dans le mouvement européen et international de la science ouverte avec pour ambition également le renforcement de la participation française dans les initiatives telles que l’European Open Science Cloud (EOSC), GO FAIR et Research Data Alliance (RDA).