Journées Médici 2023 | Édition éco-responsable et sobriété numérique / Diversité et complémentarité des métiers du livre

Rencontre

Journée thématique « Édition éco-responsable et sobriété numérique » (mercredi 28 juin 2023)

L’édition éco-responsable et la sobriété numérique sont des concepts qui visent à la fois à réduire l’empreinte environnementale du numérique (public) et à promouvoir l’éco-conception, en particulier pour les structures éditoriales qui publient encore des revues et des monographies imprimées. Les débats doivent, d’une part, amener à réfléchir à l’utilisation de technologies de l’information de manière responsable et consciente, sans abus, en réduisant les impacts environnementaux liés à l’utilisation des appareils électroniques (ordinateurs et logiciels), et, d’autre part, s’arrêter sur la production, la distribution et la vente de livres (papier certifié FSC, impression à faible impact environnemental, Print on Demand et promotion de la vente numérique). Les expériences présentées s’appuieront ainsi sur des outils ouverts et des collaborations qui permettent de réduire les dépenses énergétiques (processus, stockage, communication, production, etc.) afin de s’approcher des objectifs du développement durable, dans une réflexion qui englobe à la fois la question des données, des outils et des supports.

Deux sessions consacrées à la sobriété numérique et à l’éco-responsabilité papier présenteront des initiatives belges et françaises qui utilisent des outils libres et mettent en place des collaborations éco-responsables. Les interventions se concentreront sur leurs usages et, plus généralement, sur la contribution des acteurs de l’édition scientifique aux principes du développement durable.

Journée thématique « Les acteurs de l’édition scientifique ouverte : diversité et complémentarité des métiers du livre » (vendredi 30 juin 2023)

L’édition numérique ouverte s’insère dans le mouvement international de la science ouverte qui vise à rendre les publications scientifiques et les données accessibles librement en ligne. Les personnels des bibliothèques, les éditeur-ices ainsi que les éditeurs de corpus jouent, chacun-e à leur manière, un rôle clé dans ce mouvement, en collaborant étroitement afin d’œuvrer à la diffusion et à la valorisation des travaux des scientifiques. Cette seconde matinée de réflexion permettra d’aborder les nouvelles collaborations entre éditeurs, éditeurs de données, bibliothèques, etc., et de rendre compte à la fois de la diversité des connaissances, des compétences et de leur complémentarité, tout en réfléchissant aux adaptations induites par cette évolution.

Deux sessions présenteront, à travers des retours d’expérience belges et français, des collaborations réussies entre les professionnels de la documentation, de l’édition et de la donnée. Les interventions mettront en lumière la complémentarité des différents métiers et les multiples avantages de telles collaborations.

Date et Heure
28 juin 2023 30 juin 2023
Lieu
Université de Liège
Liège, Belgique

Prochainement

11 mars 2024 15 février 2024
Rencontre - Nancy et en ligne
Du 11 au 15 mars 2024, l’atelier de la donnée ADOC Lorraine vous propose une série d’événements autour des données de la recherche, dans le cadre de l’International Love Data Week 2024. Les inscriptions sont ouvertes du 15 janvier au 23 février 2023.
19 mars 2024 19 mars 2024
INRAE et ses partenaires lancent en 2024 la troisième édition du « Printemps de la donnée ». Cette nouvelle édition vise à poursuivre la mise en avant des diverses initiatives locales autour de la production, du partage et de la réutilisation de données FAIR dans un contexte…
26 mars 2024 28 mars 2024
Ces journées ont pour objectif d’être un lieu d’échanges et d’information avec la perspective de dresser un état des lieux de la reproductibilité en France. Un autre objectif est de réfléchir à une organisation nationale permettant d’échanger des informations sur les formations, les…
28 mars 2024 28 mars 2024
Ouvrir les données de recherche est un travail chronophage et encore peu reconnu dans l’évaluation individuelle des scientifiques, même si cette tendance s’inverse progressivement. Il est légitime de s’interroger sur le devenir des données de recherche mises à disposition publiquement…