Ouvrir la Science

Enquête sur les politiques des organismes de financement en faveur de la science ouverte

Veille
15/10/2019

Le  rapport Insights into European research funder Open policies and practices présente les résultats d’une enquête menée auprès des organismes de financement de la recherche européens. Il s’agissait pour SPARC Europe de connaitre leurs politiques, leurs pratiques et leurs incitations vis-à-vis du libre accès aux publications et de l’ouverture des données. À travers cette enquête, l’objectif de SPARC Europe est d’amener ces organismes à : augmenter leur soutien à la science ouverte et promouvoir l’ouverture des résultats des recherches qu’ils contribuent à financer.

L’enquête a recueilli les réponses de 62 bailleurs de fonds de 29 pays européens. Sur cette base, SPARC Europe émet cinq recommandations :

  1. Encourager davantage les organismes de financement à adopter des politiques de libre accès et de données ouvertes pour renforcer leurs politiques actuelles, sachant que 24 des répondants n’ont pas de politique sur le libre accès aux publications et 42 n’en ont pas pour les données
  2. Analyser dans quelle mesure leur politique correspond à d’autres engagements vers l’ouverture, les pratiques ne reflétant pas toujours la façon dont ils investissent, par exemple, dans des initiatives d’ouverture, en nature ou financièrement.
  3. Chercher à combler le fossé qui sépare les politiques de tous les pays européens, les pays de l’Europe de l’Ouest et du Nord ayant mis en place plus de politiques que les autres pays
  4. Envisager de revoir les dépenses liées aux frais de traitement des articles (APC) et exhorter les éditeurs à rendre les structures de prix et/ou de coûts transparentes et à réduire les APC. En effet, sur 62 organismes, 52 contribuent aux coûts de publications et certains envisagent de les réduire, et 13 négocient des accords de compensation ou de transformation avec les éditeurs pour diminuer la charge globales des accès aux revues.
  5. Surveiller de plus près la conformité aux politiques et établir des stratégies d’application pour assurer un suivi, environ un tiers (23) seulement des bailleurs de fonds interrogés surveillant la conformité à leur politique. Et dans la plupart des cas, le non-respect des politiques n’a pas de conséquences pratiques pour les bénéficiaires.

Le communiqué de presse de SPARC Europe