Le rapport porte sur les résultats d'une enquête ayant pour but d’interroger les pratiques des outils numériques et autour des données de la recherche dans les communautés scientifiques françaises. Les questions portent sur des pratiques déjà établies et des pratiques ou usages émergents. Elle a été conduite de juin à septembre 2020.

State of open science practices in France (SOSP-FR)

Pratiques et usages des outils numériques chez les chercheurs en France

Étude rédigée et conduite par

Rapport de recherche – Janvier 2022

 

Résumé

L’enquête State of Open Science Practices in France (SOSP-FR) a été conduite entre juin 2020 et septembre 2020. Elle a pour but d’interroger les pratiques des outils numériques et autour des données de la recherche dans les communautés scientifiques françaises. Le questionnaire se compose de 38 questions réparties en 9 thématiques. Les questions portent sur des pratiques déjà établies et des pratiques ou usages émergents comme l’open peer review ou les articles de données dits data paper. Le nombre de répondants est de 1 089, permettant d’interroger une répartition disciplinaire, genrée et statutaire assez représentative de l’état de l’emploi dans l’enseignement supérieur et de recherche en France.

Dans l’enquête, le focus sur le contexte de travail des répondants, qualifié de solitaire ou collectif, met en exergue des différences dans les pratiques, notamment d’archivage des données de recherche et dans les usages, particulièrement d’accès à l’information, aux infrastructures de recherche ou aux outils numériques institutionnels. Les réseaux sociaux des chercheurs semblent influencer les pratiques et les usages liés à la science ouverte en France. En distinguant les usages et les pratiques selon deux perspectives, l’une où la science ouverte est associée à une dimension humaine incluant une ouverture au plus grand nombre des résultats de recherche et l’autre où la dimension technique, incluant l’usage d’un environnement numérique libre et gratuit, est celle qui prévaut, les résultats aboutissent à des distinctions disciplinaires mais également statuaires, générationnelles et au niveau du contexte de travail. Les résultats sont équivalents quant à l’arrivée de nouveaux logiciels et langages de programmation, comme nous avons pu le constater avec R, Excel et Python. L’acculturation aux enjeux de la science ouverte passe par des collectifs, plus accessibles dans des environnements de recherche que dans le couple recherche-enseignement.

Version du rapport SOSP-FR pour impression

 

Attribution – Pas de Modification 4.0 International (CC BY-ND 4.0)

 

Sommaire

Résumé

Abstract

1. L’enquête State of open science practices in France  – SOSP-FR

2. État de l'art

La maîtrise de l’échantillonnage

Thématiques récurrentes

Thématiques rares

Les caractéristiques démographiques des répondants

Quelques hypothèses pour l’enquête SOSP-FR

3. Méthodes

4. Résultats

Votre profil et votre environnement de recherche

Usages et pratiques des outils numériques en science ouverte

Quels sont les logiciels et les langages de programmation utilisés ?

Focus sur 3 outils numériques et 3 logiques d’innovation

Les données de la recherche

Partage des données et des résultats de la recherche

Diffusion et valorisation des résultats et des données de la recherche

5. Diffusion des résultats des recherches, des données et place du chercheur dans la société

Conclusion

Bibliographie

Index des figures

Index des tableaux

Annexes