Ouvrir la Science

Projet de recommandation sur la science ouverte par l’UNESCO

Actualités du comité
12/10/2020

L’UNESCO soumet à ses 193 États membres un avant-projet de recommandation sur la science ouverte. Pour l’organisation, il s’agit d’une « étape majeure pour faciliter la coopération internationale et l’accès universel à la connaissance scientifique ».

Cet avant-projet de recommandation sur une science ouverte définit les valeurs et les principes communs de la science ouverte, expose ses principaux objectifs et composantes, établit un cadre directeur international commun pour la science ouverte, donne une analyse des efforts nécessaires pour parvenir à exploiter le vaste potentiel de la science pour la société. Il énumère également un certain nombre de recommandations pour lesquelles les États membres doivent prendre des mesures convergentes dans les sept domaines suivants :

  • promouvoir une définition commune de la science ouverte et différents moyens d’y parvenir ;
  • instaurer un environnement politique favorable à la science ouverte ;
  • investir dans les infrastructures et les services de la science ouverte ;
  • investir dans le renforcement des capacités au service de la science ouverte ;
  • transformer la culture scientifique et harmoniser les mesures incitatives en faveur de la science ouverte ;
  • promouvoir des approches novatrices de la science ouverte à différentes étapes du processus scientifique ;
  • promouvoir la coopération internationale en matière de science ouverte.

« Le texte précise clairement que si le cheminement vers une science ouverte peut différer selon les régions du monde, en fonction des situations et des capacités spécifiques en matière de STI, la science ouverte exige une profonde évolution de la culture scientifique par-delà les frontières, pour passer de la compétition à la collaboration et de la possession au partage. »

Les États membres sont invités à faire parvenir leurs observations et commentaires sur ce texte au Secrétariat de l’UNESCO, avant le 31 décembre 2020. Le texte définitif devra être approuvé par les États membres lors de la prochaine Conférence générale en novembre 2021.

Ce projet est l’aboutissement d’un processus d’élaboration ayant débuté en novembre 2019, dont l’une des étapes a été une consultation mondiale, de février à juillet 2020, sous la forme d’une enquête en ligne. Dans sa contribution Une stratégie mondiale pour la science ouverte, la France insiste sur la nécessaire pluralité des modalités d’ouverture et d’accessibilité de la science et rappelle la dimension systémique de la science ouverte et la nécessité de tenir compte de la diversité des communautés disciplinaires.
Les principaux résultats de cette consultation sont résumés dans la première partie de l’avant-projet, ainsi que ceux des consultations régionales multipartites qui se sont déroulées en parallèle.

Le communiqué de l’UNESCO (en français).
Le site de l’UNESCO sur la science ouverte (en anglais).