Printemps de la donnée 2024 : Plénière d’ouverture

Rencontre

INRAE et ses partenaires lancent en 2024 la troisième édition du « Printemps de la donnée ».

Cette nouvelle édition vise à poursuivre la mise en avant des diverses initiatives locales autour de la production, du partage et de la réutilisation de données FAIR dans un contexte de science ouverte. Un recensement de vos actions (évènements, retours d’expériences croisés, cas d’usages…) est d’ores et déjà possible, quels que soient les publics. Vous pouvez proposer vos évènements à tout moment mais plus tôt vous le ferez, plus grande sera sa visibilité.

Retrouvez dans le calendrier 2024, toutes les manifestations déjà programmées et sur la chaine Canal-U « Printemps de la donnée » les manifestations de l’édition précédente.

La gestion et la réutilisation des données, les principes FAIR, l’intelligence artificielle ou les données issues des sciences participatives : autant de sujets qui pourront être abordés !

Date et Heure
19 mars 2024 19 mars 2024
Lieu
En ligne

Prochainement

11 mars 2024 15 février 2024
Rencontre - Nancy et en ligne
Du 11 au 15 mars 2024, l’atelier de la donnée ADOC Lorraine vous propose une série d’événements autour des données de la recherche, dans le cadre de l’International Love Data Week 2024. Les inscriptions sont ouvertes du 15 janvier au 23 février 2023.
19 mars 2024 19 mars 2024
INRAE et ses partenaires lancent en 2024 la troisième édition du « Printemps de la donnée ». Cette nouvelle édition vise à poursuivre la mise en avant des diverses initiatives locales autour de la production, du partage et de la réutilisation de données FAIR dans un contexte…
26 mars 2024 28 mars 2024
Ces journées ont pour objectif d’être un lieu d’échanges et d’information avec la perspective de dresser un état des lieux de la reproductibilité en France. Un autre objectif est de réfléchir à une organisation nationale permettant d’échanger des informations sur les formations, les…
28 mars 2024 28 mars 2024
Ouvrir les données de recherche est un travail chronophage et encore peu reconnu dans l’évaluation individuelle des scientifiques, même si cette tendance s’inverse progressivement. Il est légitime de s’interroger sur le devenir des données de recherche mises à disposition publiquement…