Le rapport présente les résultats d'une mission de préfiguration pour la création d'une alliance des éditeurs scientifiques publics engagés dans la science ouverte. Appuyé sur une large démarche de consultation, il  dresse un état des lieux du secteur, présente des structures fédératives étrangères et propose un scénario de création d'une structure collective répondant aux besoins exprimés par ses futurs membres.

Préfiguration d’une structuration collective des éditeurs scientifiques publics engagés dans la science ouverte

Caroline Dandurand – Groupe d’expertise Édition scientifique ouverte

Juin 2022

Afin de préfigurer l’organisation d’une alliance d’éditeurs scientifiques publics engagés dans la science ouverte – qui mette en œuvre une politique de convergences et de mutualisation et permette de renforcer la structuration de ce secteur en France – le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a diligenté une mission d’un an. Cette mission s’inscrit dans les travaux portés par le groupe Édition scientifique ouverte du Comité pour la science ouverte et a fait l’objet d’échanges mensuels entre janvier 2021 et février 2022 avec les membres du groupe. La première phase de cette mission vise à établir un état des lieux des éditeurs scientifiques publics et s’est déroulée du 1er février 2021 au 1er septembre 2021. Elle est suivie d’une étude de structures fédératives de presses académiques internationales et de consortiums engagés dans la science ouverte. Enfin, la dernière phase de la mission consiste en l’élaboration de scénarios de création de la structure collective, en collaboration avec ses futurs membres, afin d’en établir les missions, le fonctionnement, le statut et la gouvernance, en fonction des besoins et effets attendus pour le secteur de l’édition scientifique publique

Consulter le rapport

Introduction

Partie 1. État des lieux de l’édition scientifique publique

1. Qui sont les éditeurs scientifiques publics ?

2. Quelles sont les fonctions nécessaires à l’édition scientifique ?

3. Organisation de la production

Partie 2. Étude de structures fédératives existantes à l’étranger

4. Structures fédératives d’éditeurs académiques

5. Consortiums engagés dans la science ouverte

6. Conclusions

Partie 3. Préfiguration d’une nouvelle structuration collective des éditeurs scientifiques publics français

7. Les attentes des éditeurs scientifiques publics

8. Recommandations

Annexes