Ouvrir la Science

Cinq principes pour repenser l’évaluation de la recherche

Veille
28/05/2020

Dans un communiqué, les membres du bureau de la déclaration de San Francisco sur l’évaluation de la recherche (DORA) annoncent la publication d’un document dans lequel sont énoncés cinq principes pour aider les universités et les institutions de recherche à améliorer leurs politiques et leurs pratiques d’évaluation de la recherche :

  • instaurer des normes et un cadre dans les processus d’évaluation de la recherche ;
  • favoriser un sentiment de responsabilité personnelle parmi les évaluateurs ;
  • donner la priorité à l’équité et à la transparence des processus d’évaluation de la recherche ;
  • avoir une vue d’ensemble des contributions des chercheurs ;
  • affiner les processus d’évaluation de la recherche par un feedback itératif.

Le document présente également cinq mythes sur l’évaluation de la recherche liés aux indicateurs tels que le facteur d’impact des revues (Journal Impact Factor /JIF) et d’autres mesures similaires, afin de faire prendre conscience aux universités des obstacles au changement ; il donne des exemples pour illustrer la façon dont ces mythes existent dans le milieu universitaire et en dehors de ce milieu.

Depuis 2012, DORA a rallié le soutien, en faveur de pratiques visant à améliorer la façon dont la qualité des résultats de la recherche est évaluée, près de  2 000 organisations – la dernière en date étant Springer Nature (20 mai 2020) et plus de 15 000 particuliers.

Ce document est le résultat d’une collaboration entre les membres du bureau de DORA et Ruth Schmidt, professeur associé à l’Illinois Institute of Technology, et est basé sur les discussions qui ont eu lieu lors d’une réunion co-parrainée par la DORA et le Howard Hughes Medical Institute (HHMI) en octobre 2019一Driving Institutional Change for Research Assessment Reform.